David Monsoh, le grand éléphant de la culture africaine

Monument incontesté de la culture africaine, David Monsoh, c’est un entrepreneur qui pendant plusieurs années a su imprimer sa marque et se positionner comme un incontournable sur le continent africain dans l’univers du show-business.

Né en juin 1973 en Côte d’Ivoire dans une famille de vingt, David Monsoh était condamné à réussir et il avait compris cela assez tôt. Dans les années 90 la diva de la musique africaine Nayanga Bell originaire d’Agboville comme lui va jouer un rôle décisif dans sa vie en lui donnant la chance d’aspirer à une vie meilleure. Intelligent et ambitieux, David Monsoh va prouver à Nayanga qu’elle avait raison de lui faire confiance. Cette dernière après lui avoir confié la gestion de sa boutique de couture l’amènera en France afin qu’il puisse poursuivre ses études. 

David Monsoh à 21 ans prend en charge le management de l’album Visa de Nayanga Bell qui rencontre un grand succès. C’est le début d’une grande carrière de manager et d’événementiel. David Monsoh travaille avec intelligence, multiplie les bons coups, fabrique les stars à travers l’Afrique. Tout ce qu’il touche se transforme en rubis. De Koffi Olimide à Magic System en passant par le feu Douk Saga, Dj Arafat ou encore Fally Ipoupa, David Monsoh démontre aux yeux du monde la puissance de son génie.

En 2013, à 40 ans, David Monsoh décide de se lancer dans les médias avec le lancement de la télévision BBlack avec des bureaux à Abidjan et Paris. Toujours aussi affamé du succès, le grand éléphant africain est un leader de sa génération qui n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *